Les pionniers

C'est une coïncidence extraordinaire que deux hommes, Karl Benz et Gottlieb Daimler, aient pu simultanément et avec succès, travailler à la mise au point de véhicules à moteur dès la fin du 19ème siècle.

Sans oublier Wilhem Maybach le constructeur de génie, ces deux hommes issus de milieux très différents ont créé une chose en commun.

Ils ont inventé l'automobile!

Gottlieb Daimler

   

Tout en suivant ses études au collège d'enseignement secondaire de Schorndorf, il s'inscrit le dimanche à des cours dans une école de dessin où il montre là très tôt son intérêt pour la technologie. En 1848 il commence son apprentissage dans une armurerie de Schorndorf où là sous l'oeil attentif de l'artisan principal Riedel, il réalise avec succès la mise point d'un pistolet à double barillet.

Karl BENZ

Karl Benz est né à Karlsruhe le 25 novembre 1844. Son père conducteur de locomotive, décède deux ans plus tard. En dépit d'une relative pauvreté, sa mère lui assure une bonne éducation.
Karl fréquente le lycée avant de continuer ses études à l'université technique de Karlsruhe sous la direction de Ferdinand Redtenbacher suivi d'un stage de deux ans dans une entreprise de construction mécanique de Karlsruhe.

Wilhelm Maybach

En réponse à une annonce dans le journal "Stuttgarter Anzeiger", une organisation charitable offre de s'occuper de Maybach. Il rentre à l'orphelinat le Reutlinger Bruderhaus où Gustav Werner, le fondateur et directeur, repère et encourage ses dons pour la technique. Il suit une formation de dessinateur technique et des cours du soir de physique et de mathématiques. A 19 ans, il commence à travailler dans l'atelier de construction mécanique de l'orphelinat.

Emil Jellinek

 

Emil Jellinek naît à Leipzig le 6 avril 1853.
En tant qu'écolier, il montre une profonde aversion pour tout ce qui touche aux études. A l'âge de 17ans, il rentre comme fonctionnaire à la Rot-Kostelec-Kostelec North-Western Railway Company. Deux ans plus tard, il est envoyé en France et de là, il part comme secrétaire à Tanger au consulat Austro-Hongrois.

Un an plus tard, il part pour Tétouan comme agent consulaire et épouse une Française Rachel Goggman. Il découvre alors sa vraie vocation : le commerce.

Le sigle Mercedes-Benz

L'histoire de la marque Mercedes-Benz et de l'étoile à trois branches.

Les Flèches d'argent

Les Flèches d'argent - Une question de peinture

  • Haut
  • Imprimer
  • envoyer à un ami
  • favori
  • RSS