Gottlieb Daimler

Gottlieb Daimler est né à Schorndorf le 17 mars 1834.

Tout en suivant ses études au collège d'enseignement secondaire de Schorndorf, il s'inscrit le dimanche à des cours dans une école de dessin où il montre là très tôt son intérêt pour la technologie. En 1848 il commence son apprentissage dans une armurerie de Schorndorf où là sous l'oeil attentif de l'artisan principal Riedel, il réalise avec succès la mise point d'un pistolet à double barillet.

Après une période à l'étranger pour étudier la construction mécanique (Coventry, Manchester, Paris), il rentre à 23 ans à l'université technique de Stuttgart. (1857 à 1859).

Fin 1863 après avoir exercé divers travaux techniques il est engagé en tant que directeur à l'usine de construction mécanique de Bruderhaus à Reutlingen où il fait la connaissance en 1865 de Wilhelm Maybach. Le jeune homme est extrêmement doué et c'est alors le début d'une amitié et d'une collaboration qui durera toute leur vie.

 

Le 9 novembre 1867 Daimler épouse Emma Kurtz la fille d'un pharmacien de Maulbronn.
  

Deux ans plus tard, en 1869, il devient directeur d'une compagnie de construction mécanique à Karlsruhe avec Maybach comme assistant avant de rejoindre Otto et Langen en 1872 chez Gasmotorenfabrik Deutz. Là il y travaille toujours en compagnie de Maybach en tant que directeur technique jusqu'au début 1882 et perfectionne le moteur à quatre temps avec allumage par étincelle construit par Otto.


En 1882 Daimler achète une villa à Cannstatt sur la Taubenheimstrasse pour " 75.000 marks or " grâce au règlement reçu de la Deutz. Il y avait dans le jardin de la villa, une serre chauffée à laquelle Daimler bientôt y jouxta une construction en brique afin d'y créer un atelier expérimental. Il en profita également pour faire élargir les allées du jardin pour permettre l'accès aux véhicules. L'idée de base de Daimler était de créer des moteurs à essence pour en équiper tout type de véhicule - sur terre, sur l'eau et dans le ciel. Il revint tout naturellement à la technologie du quatre temps d'Otto comme base de départ.

Cependant, le mécanisme complexe d'allumage n'était pas compatible avec la vitesse élevée de rotation du moteur. Après des essais intensifs, Daimler déposa un nouveau brevet pour un moteur avec l'allumage par tube incandescent. Le brevet DRP 28 022 était un chef d'oeuvre en termes de mots comme, à proprement parler, il le plaça dans le quatre temps d'Otto ce qui donna lieu une lutte amère devant les tribunaux avec la Deutz et où Daimler gagna en appel.

Fin 1883, le premier prototype du moteur rendu opérationnel sortait de la fonderie de cloche de Kurtz. Grâce à l'allumage par tube incandescent et d'une soupape d'échappement mise au point par Daimler, le moteur tournait à 600 t/mn, surpassant largement tous les autres moteurs dont les vitesses étaient limitées à 120-180 t/mn maximum. Le second prototype fut connu sous le nom de"standuhr" (l'horloge) à cause de sa forme. Ce moteur étaient de petite taille ce qui permit à Maybach de le placer sur un cadre en bois. La première moto était née la reitwagen. Au le printemps 1886, sous les conseils de Maybach Daimler installe son moteur mono cylindre dans une calèche. La première automobile à quatre roues était née. Fin 1886 Daimler installe un moteur dans un bateau.

En juin 1887 Daimler, dont l'intention est de perfectionner sa calèche pour une production en série, déplace sont atelier devenu trop petit sur la colline de Seelberg. Il engage 23 ouvriers soigneusement choisis et fonde la Daimler Motor.

Les bénéfices provenaient alors, la plupart du temps des affaires sur les moteurs de bateaux et une entreprise de cette taille était, naturellement trop grande pour une activité destinée purement à des essais. Les coûts ont alors rapidement épuisé une grande partie de sa fortune personnelle. En 1888 la nacelle d'un dirigeable est équipée d'un moteur Daimler Motor.

En 1889, Maybach construit une calèche avec des roues en acier qui est exposée la même année à l'exposition universelle de Paris ou les pionniers français Panhard et Levassor achètent à la Daimler Motor les droits de licence de moteurs pour en équiper leur véhicules. Emma son épouse décède le 28 juillet 1889 le laissant seul avec cinq enfants.

Daimler Motor n'est pas rentable et oblige Daimler à chercher des associés. Ils les trouvent en les personnes d'un conseiller commercial Max Duttenhofer et d'un ami à lui, Wilhelm Lorenz. Le 28 novembre 1890, une société par actions est crée sous le nom de la "Daimler-Motoren-daimler-Motoren-Gesellschaft" (Daimler possède 30% des actions).On propose à Maybach le poste d'ingénieur en chef mais celui-ci refuse la proposition et quitte la société 11 février 1891. Rapidement le désaccord s'installe entre Duttenhofer qui veut fabriquer les moteurs stationnaires, et Daimler qui veut lui continuer la production de véhicules à moteurs. Le problème ne pouvant être résolu, Daimler demande alors à Maybach de travailler secrètement au développement de moteurs pour véhicules dans la maison de Cannstatt ou celui-ci y installe un bureau d'étude. En automne 1892 l'atelier de Cannstatt est devenu trop étroit et Maybach loue alors le jardin d'hiver de ce qui était autrefois l'hôtel Hermann au nom de Daimler. Maybach a carte blanche pour tout ce qui concerne la recherche et la conception Daimler ne s'occupant que de l'aspect financier de l'entreprise. Les brevets sont alors enregistrés au nom de Maybach et parmi les inventions les plus significatives de l'époque on peut citer, le moteur Phoenix et le carburateur à gicleurs. La DMG rencontre de graves difficultés après le départ de Maybach.Daimler souffre depuis quelques temps de problèmes cardiaques et en hiver 1892 il part se reposer à Florence. Là il rencontre Lina Hartmann, née Schwend, la veuve d'un hôtelier de Toscane qu'il lui avait été présentée précédemment par des amis à Cannstatt. Lina de 22 ans sa cadette lui fait une telle impression qu'il décide de l'épouser. Le mariage a lieu 8 juillet 1893 dans Schwäbisch Hall et ils partent en lune de miel à Chicago où Daimler saisit l'occasion de visiter l'exposition universelle.

Les problèmes de la santé de Daimler commencent à avoir un effet néfaste sur sa gestion de la DMG. En 1893 il est contraint de vendre ses actions et de quitter la DMG.

Grace au moteur Phoenix conçu par Maybach, Daimler avait gagné le prestige international et 2 ans plus tard un groupe d'industriels britanniques représenté par Frederick R. Simms propose d'acquérir les droits de licence du moteur Phoenix pour l'Angleterre. Après d'habiles négociations et grâce à l'appui des britanniques Daimler devient de nouveau l'un des principaux actionnaires de la DMG. Il siège au conseil de surveillance et Maybach est nommé directeur technique.

Daimler décède le 6 mars 1900 à Cannstatt. Il a 65 ans.



  • Haut
  • Imprimer
  • envoyer à un ami
  • favori
  • RSS