Karl BENZ

Karl Benz est né à Karlsruhe le 25 novembre 1844. Son père conducteur de locomotive, décède deux ans plus tard. En dépit d'une relative pauvreté, sa mère lui assure une bonne éducation.
Karl fréquente le lycée avant de continuer ses études à l'université technique de Karlsruhe sous la direction de Ferdinand Redtenbacher suivi d'un stage de deux ans dans une entreprise de construction mécanique de Karlsruhe. Son premier emploi se passe à l'usine de fabrication de balances de Mannheim.

Quand il perd son emploi en 1868, il rentre à la " Gebrüder Benckiser Eisenwerke und Maschinenfabrik " spécialisée dans la construction de ponts. Son intérêt pour les véhicules lui est donné alors rapidement par la bicyclette. Son emploi chez Benckiser est suivi d'une courte période à Vienne dans une société de construction métallique.

En 1871, Benz fonde son premier atelier à Mannheim avec un mécanicien du nom de August Ritter. L'atelier a une adresse typique de Mannheim : T 6, 11. Rapidement, Ritter s'avère ne pas être un associé digne de confiance. Sa fiancée Bertha lui sauve alors la mise en investissant sa dote pour rembourser Ritter. Il épouse Bertha en 1872 il auront cinq enfants Eugen (* 1873), Richard (* 1874), Clara (* 1877), Thilde (* 1882) et Ellen (* 1890). L'atelier ne fait pas de bonnes affaires. Benz a des soucis financiers. Il travaille intensément à la mise au point d'un moteur à deux temps. En 1879, dans la nuit de la Saint Sylvestre et après de nombreux essais son moteur fonctionne enfin correctement. Grâce à un nouvel allumage par batterie Benz amènera sont moteur deux temps jusqu'aux normes de production en série.

En 1882, avec l'aide de nouveaux investisseurs et associés Benz transforme son atelier de Mannheim en S.A la "Gasmotoren-Fabrik Mannheim". Benz, ne possède que 5% des actions et n'occupe qu'un poste de directeur. Ses associés exercent alors une influence croissante sur ses conceptions ce qui pousse Benz à quitter la nouvelle société en 1883. Il trouve bientôt une nouvelle aide financière : Max Rose et Friedrich Wilhelm Esslinger, qui exploite une maison de commerce à Mannheim et qui vendent, entre autres, des bicyclettes montrant ainsi leur intérêt pour les cycles. En octobre les trois hommes fondent la " Benz & Co. Rheinische Gasmotoren-Fabrik ". L'entreprise qui fabrique des moteurs à gaz stationnaires emploie 25 personnes et fait de bonnes affaires ce qui permet ainsi à Benz de se consacrer à cent pour cent au développement de son moteur.

Financièrement bloqué, il prend un itinéraire différent de celui de Daimler, qui a installé son moteur sur un chariot, en concevant tout d'abord un véhicule complet dans lequel il peut loger son moteur à essence à quatre temps. En 1886, il dépose un brevet "37 435 "pour son véhicule à trois roues et le présente au public " première automobile brevetée Benz".

Entre 1885 et 1887, trois versions de la voitures à trois roues ont été conçues : le modèle 1 que Benz a donné au musée de Deutsches en 1906, le modèle 2 qui a été probablement reconstruit plusieurs fois, et pour finir le modèle 3 avec les roues en bois-spoked que Bertha Benz utilisa en 1888 pour effectuer le premier voyage de fond de 100km avec ses deux fils pour se rendre à Fforzheim chez sa mère.

Dans les années 90 la société de Benz qui est devenue la seconde plus importante usine de construction de moteurs stationnaires à gaz d'Allemagne doit s'agrandir et déménage dans la Waldhofstrasse dans laquelle les moteurs de véhicules à moteur seront construits jusqu'en 1908. En 1893, Benz dépose une demande de brevet pour une direction à fusée d'essieu et en 1885 la première liaison omnibus d'Allemagne est ouverte avec deux bus Benz. En 1896, il développe le "Contra" le moteur qui devait devenir le précurseur du moteur à cylindres à plat d'aujourd'hui. A cette période, il est devenu le plus grand constructeur de véhicules à moteur du monde.

Entre 1894 et 1901, il construit la "Benz Velo" une automobile légère d'un prix avantageux pour deux personnes, qui marque une percée sur les ventes avec une production totale d'environ 1200 unités et peut être considérée, comme première voiture de production en série.

Le 24 janvier 1903 Benz de Karl annonce sa retraite active au sein de la compagnie, prenant un poste au conseil de surveillance.

En 1906 Benz crée avec son fils Eugen la "Karl Benz Söhne" à Ladenburg. Il quitte la société en 1912, laissant la direction à ses fils Eugen et Richard. La compagnie continue à prospérer avec la construction d'automobiles de luxe, de moteurs de bateaux et d'avions. Elle contribue au développement du moteur diesel pour automobiles et construit une voiture de course la "Blitzen-Benz" la voiture la plus rapide du monde. En 1926 la "Benz & Co" fusionne avec la "Daimler" pour former la "Daimler-Benz AG".

Contrairement à Gottlieb Daimler, qui est mort en 1900, Karl Benz assista à l'essor de la motorisation et au succès de son œuvre. Il meurt le 4 avril 1929 dans sa maison de Ladenburg. Aujourd'hui cette maison est utilisée par la "fondation Karl Benz et Gottlieb Daimler" en tant que siège social.

  • Haut
  • Imprimer
  • envoyer à un ami
  • favori
  • RSS