Wilhelm Maybach

Wilhelm Maybach est né le 9 février 1846 à Heilbronn, sont père était menuisier. Lorsqu'il a huit ans sa mère décède suivit deux ans plus tard par son père.

En réponse à une annonce dans le journal "Stuttgarter Anzeiger", une organisation charitable offre de s'occuper de Maybach. Il rentre à l'orphelinat le Reutlinger Bruderhaus où Gustav Werner, le fondateur et directeur, repère et encourage ses dons pour la technique. Il suit une formation de dessinateur technique et des cours du soir de physique et de mathématiques. A 19 ans, il commence à travailler dans l'atelier de construction mécanique de l'orphelinat.
 

En 1865 à Reutlingen, il fait la connaissance de Gottlieb Daimler et c'est alors le début d'une amitié et d'une collaboration qui durera toute leur vie.
  
En septembre 1869, il suit Daimler à la "Gasmotorenfabrik Deutz"de Karlsruhe comme dessinateur technique. Trois ans plus tard, il suit de nouveau Daimler pour travailler à la "Gasmotorenfabrik Deutz" à Cologne, où il prend alors la direction du bureau d'étude. C'est ici, qu'il adapte le moteur à allumage par étincelle pour la fabrication en série.

 

A partir de 1875, Maybach fait des recherches sur la gazéification de l'essence. En 1876 il présente les moteurs de la Gasmotorenfabrik Deutz à l'exposition universelle de Philadelphie.

En 1878, il épouse Bertha Habermaas la fille d'un maître de poste. Au milieu de 1882, Maybach suit Daimler quand celui-ci quitte la Gasmotorenfabrik Deutz. En octobre 1882, il monte un atelier de recherche dans la villa de Daimler à Cannstatt ou il se lance dans le développement d'un moteur à essence, léger, à quatre temps et haute vitesse de rotation. Le prototype voit le jour en 1883 suivi par un second connu sous le nom de"standuhr" (l'horloge) à cause de sa forme. Ce moteur étaient de petite taille ce qui permit à Maybach de le placer sur un cadre en bois. La première moto était née la reitwagen.

Au le printemps 1886, Maybach installe son moteur mono cylindre dans une calèche, puis dans un bateau un enfin dans la nacelle d'un dirigeable.

En 1889, Maybach construit une calèche avec des roues en acier qui est exposée la même année à l'exposition universelle de Paris. Quand le 28 novembre 1890 Daimler crée une société par actions avec Duttenhofer et Lorenz sous le nom de la "Daimler-Motoren-daimler-Motoren-Gesellschaft", on propose à Maybach le poste de directeur technique mais celui-ci refuse la proposition et quitte la société le 11 février 189.

Daimler, demande alors à Maybach de travailler secrètement au développement de moteurs pour véhicules dans la maison de Cannstatt où celui-ci y installe un bureau d'étude. A l'automne 1892 l'atelier de Cannstatt est devenu trop étroit et Maybach loue alors le jardin d'hiver de ce qui était autrefois l'hôtel Hermann au nom de Daimler. Il a carte blanche pour tout ce qui concerne la recherche et la conception Daimler ne s'occupant que de l'aspect financier de l'entreprise. Les brevets, sont alors enregistrés au nom de Maybach et parmi les inventions les plus significatives de l'époque on peut citer le moteur Phoenix et le carburateur à gicleurs.

En 1895, Daimler redevient actionnaire de la DMG avec l'aide d'industriels britanniques et Maybach, est nommé ingénieur en chef de la compagnie.

Il développe alors, pour la première fois le radiateur tubulaire avec ventilateur, suivi plus tard du radiateur à nid d'abeilles; cette forme efficace de refroidissement du moteur a aidé au développement de l'automobile moderne. En 1896, il construit le premier camion motorisé.

Son ami Daimler décède en mars 1900. Sous l'impulsion d'Emil Jelinek, homme d'affaires autrichien et passionné d'automobile, Maybach construit une voiture de course. La voiture possède un moteur quatre cylindres de 35 CV. Sa conception révolutionnaire, met fin à l'ère de la calèche. Jelinek, en commande 36 exemplaires et donne au modèle le nom de sa fille Mercedes. Le modèle fait sensation à la "semaine de Nice" en mars 1901 et les ventes s'envolent. En 1906 Maybach, construit un nouveau moteur six cylindres de 120 CV avec arbre à came en tête et cylindres en acier tournés qui servira de modèle aux futurs moteurs à haut rendement.

Après le décès de Daimler, en dépit du grand succès des voitures Mercedes, Maybach a perdu de son influence à la DMG. Il est la cible d'intrigues et est remplacé au poste d'ingénieur en chef. Il quitte la DMG en 1907.

Le dirigeable Zeppelin LZ 4 a été détruit dans un orage à Echterdingen le 5 août 1908. Maybach, se lance alors avec son fils Karl dans le développement de moteurs pour nacelles de dirigeable pour le comte Zeppelin. Le 23 mars 1909, il fonde la " Luftfahrzeug-Motorenbau-Gmbh à Bissingen ".

En 1912, il déménage la " Luftfahrzeug-Motorenbau-Gmbh " à Friedrichshafen, et laisse le destin de l'entreprise aux mains de son fils Karl, qui occupe le poste de directeur technique.

A partir de 1922, l'entreprise construit aussi des voitures de luxe. La Maybach 12 type DS, la première automobile avec un moteur V12 est considérée comme l'équivalent allemand de la Rolls Royce.

Wilhelm Maybach décède à Stuttgart le 29 décembre 1929 il a 83 ans.



  • Haut
  • Imprimer
  • envoyer à un ami
  • favori
  • RSS