Le sigle Mercedes-Benz

L'histoire de la marque Mercedes-Benz et de l'étoile à trois branches.

L'invention dans les années 1880, du moteur tournant à grande vitesse et de l'automobile a permis à Gottlieb Daimler et à Karl Benz - indépendamment l'un de l'autre - de créer les bases de la motorisation des transports routiers. Avec l'aide d'associés et d'appuis financiers, ils se sont tous les deux investis dans leurs projets de développement chacun de leur coté - à Mannheim, Karl Benz a fondé la Benz & Cie en octobre 1883 et Gottlieb Daimler la Daimler-Motoren-daimler-Motoren-Gesellschaft (DMG) en novembre 1890.


Afin de mettre en évidence leurs produits et de se faire de la publicité, les deux compagnies cherchèrent une marque déposée appropriée. Pour commencer, les inventeurs prirent l'habitude d'utiliser leur propre nom - " Benz " et "Daimler", pour garantir l'origine et la qualité de leurs moteurs et de leurs véhicules. La marque déposée de Benz & Cie, demeura inchangée jusqu'en 1909, à l'exception du symbole de roue dentée employé depuis 1903, qui fut remplacé par une guirlande de laurier entourant le nom de Benz. Mais au tournant du siècle la Daimler-Motoren-daimler-Motoren-Gesellschaft (DMG) opta pour une marque de fabrique toute nouvelle pour ses produits "Mercedes".

Quelle est l'origine de ce nom?
Mercedes - prénom d'origine espagnole signifiant "grâce"- était le prénom de la fille de l'homme d'affaires autrichien, Emil Jellinek, née à vienne en 1889.


Homme d'avant-garde, intéressé par le sport, Jellinek mit tout son enthousiasme à l'ère naissante de l'automobile, pour promouvoir une invention qu'il décela comme étant d'une importance capitale pour l'avenir.


En 1897, il part à Cannstatt visiter l'atelier de Daimler et commande sa première voiture Daimler. Le modèle est un véhicule avec un moteur deux cylindres mû par courroie, qui lui est livré en octobre 1897. Jellinek, constate que la voiture est trop lente et ne roule qu'à 24 Km/h. Il veut 40 Km/h et commande alors deux voitures Daimler Phoenix quatre cylindres livrées en septembre 1898.

Jellinek, exige des voitures toujours plus rapides et plus puissantes. En 1889 il s'inscrit avec sa Daimler Phoenix CVII à la course de semaine de Nice sous le pseudonyme de "Monsieur Mercedes" et passe la ligne d'arrivée parmi les premiers.

Jellinek est à ce point convaincu du succès du nouveau modèle qu'il commande 36 voitures pour un prix total de 550.000 marks or (l'équivalent de 5.5 millions DM d'aujourd'hui). La DMG accepte de donnée le nom de la fille préférée de Jellinek "Mercedes" au nouveau modèle.

Le nom de "Mercedes", est déclaré comme marque de fabrique le 23 juin 1902 et légalement enregistré le 26 septembre.

La DMG a maintenant une marque de fabrique, mais est toujours à la recherche d'une marque déposée caractéristique. Paul et Adolf Daimler, les deux fils du fondateur de la société, maintenant responsables des affaires, se rappellent alors que leur père avait par le passé, employé une étoile comme symbole.
Gottlieb Daimler, avait été directeur technique de l'usine de moteurs à gaz Deutz de 1872 à 1881. Au début de 1872, sur une carte postale de Cologne il avait placé une étoile au dessus de sa propre maison, et avait écrit à son épouse, que cette étoile brillera un jour au dessus de sa propre usine symbolisant la prospérité.

Le conseil d'administration de DMG a alors immédiatement accepté cette proposition et en juin 1909, des étoiles à trois et quatre branches ont été enregistrées comme marques déposées. Bien que les deux conceptions aient été légalement enregistrées, seule l'étoile à trois branches fut utilisée. A compter de 1910, elle commença à apparaître à l'avant des voitures comme caractéristique sur le radiateur.

L'étoile à trois branches était censée symboliser l'ambition de Daimler de motorisation universelle "sur terre, sur l'eau et dans le ciel". Au cours des années qui suivirent, diverses petites modifications furent apportées.

En 1916, les pointes ont été entourées par un cercle, dans lequel quatre petites étoiles et le mot Mercedes furent rajoutés et alternativement les noms des usines de la DMG "Untertürkheim"et "Berlin-Marienfelde".



La période d'inflation après la première guerre mondiale signifia des temps difficiles pour les ventes - particulièrement pour les produits de luxe telles que les voitures de tourisme - et eu des répercussions sérieuses sur l'industrie automobile. Seules les compagnies financièrement solides avec des modèles bien établis purent survivre - amenant à des fusions et obligeant les entreprises à coopérer. C'est ainsi que les deux anciennes rivales, la DMG et la Benz & Cie, formèrent un syndicat en 1924 afin de normaliser la conception et la production, aussi bien que les achats, les ventes et la publicité, de manière à rester de ce fait compétitives.

Pendant cette période, les deux sociétés lancèrent conjointement leurs produits, bien que toujours sous des marques déposées différentes. Deux ans plus tard, en juin 1926, les deux plus anciens fabricants de moteurs fusionnèrent pour former la "Daimler-Benz AG".

A ce moment une nouvelle marque déposée fut conçue, qui rassemblait les caractéristiques principales des deux emblèmes existants - l'étoile à trois branches renommée dans le monde appartenant à la DMG entourée du nom de sa marque de fabrique "Mercedes" ainsi que de celui de "Benz" également célèbre et de la guirlande de laurier.

Cette marque déposée, qui fut très peu modifiée pendant les décennies suivantes, orne les véhicules de "Mercedes-Benz" et représente toujours la qualité et la sûreté partout sur des routes. Dans le monde entier "Mercedes-Benz" reste le synonyme de tradition, d'innovation et du futur de l'automobile.




  • Haut
  • Imprimer
  • envoyer à un ami
  • favori
  • RSS