Evolution de la cote de nos anciennes
 

M. Leclerc octobre2007/ Tous types / Documentaire


Nos anciennes, bichonnées et chouchoutées, nous passent près du coeur. C’est une passion que nous partageons, fort éloignée de la fièvre spéculative du palais Brongniard.
 

Passion et raison ne font pas bon ménage, nous le savons, l'ignorons parfois mais pour chacun d'entre nous, tout excès a ses limites.
 

Aussi, un jour ou l'autre nous sommes nous posé l'une de ces questions:
Le moment est-il opportun pour changer de voiture ou enrichir ma collection ?
Le modèle que je possède mérite-t-il une restauration longue et couteuse ?
Berline, coupé ou cabriolet, quel modèle choisir ?
 

Pour répondre à ces questions, reportez vous au tableau de la cote 2007 dans lequel figure une liste, non exhaustive mais significative, de modèles répartis par tranches de prix selon la couleur de fond.
 

Vous trouverez également, pour certains modèles une évolution de leur cote depuis l'an 2000. Les cotes mentionnées sont celles du journal "La vie de l'auto".
La cote + correspond à des véhicules en excellent état d’origine ou très bien restaurés du point de vue mécanique, intérieur et carrosserie.
La cote –  correspond à des véhicules complets à restaurer.
 

Les  Coupés W123, connaissent un regain d'intérêt depuis 3 ans et les Pagodes continuent à se valoriser régulièrement confortant leur statut de "valeur sûre".
 

Quelques véhicules d’exception bien connus atteignent sans surprise des sommets. Leur cote a plus que doublé en 7 ans et ne se dément pas.
 

Citons parmi elles les 300SL 1954-62, 170S cabriolet 1949-51, et 220S coupé 1957-59.
 

Enfin, la cote des modèles des années 50-60 s'envole littéralement depuis 2002.
 

Si nous en doutions, il se confirme que tous les modèles de la marque présentent un intérêt constant en collection et se valorisent régulièrement, à l'abri de toute fièvre spéculatrice.
 

Nous prodiguons à nos véhicules des soins attentifs et ils nous le rendent bien financièrement et surtout par le plaisir qu'ils nous procurent à leur volant.
 

La vraie valeur d'un véhicule restera toujours le prix que l'acheteur est prêt à payer en fonction du désir qu'il en a....

  • Haut
  • Imprimer
  • envoyer à un ami
  • favori
  • RSS